Islande avril 2017

Posté le Avr 22, 2017 dans Voyages | 5 Commentaires

Non, n’allez surtout pas en Islande ! S’il vous plaît laissez ce pays sauvage et loin de la masse touristique ! Malheureusement je crains qu’il ne soit trop tard.

C’est sûrement un des seuls pays où j’ai vraiment envie de retourner, pourquoi ? Car les paysages changent du tout au tout selon les saisons et même au fil des heures ! Durant notre road-trip de 10 jours, nous sommes passés au même endroit à 12h d’intervalle, les paysages n’étaient pas les mêmes, la météo y est pour beaucoup, mais pas que !

C’est étrange l’image que reflète ce pays, avant de partir, à chaque fois que l’on en parlait, les échanges étaient souvent les mêmes et à l’extrême :

  • « l’Islande ???????????? » On pouvait vraiment lire les 12 points d’interrogations sur leurs airs ahuris.
  • Et puis il y a ceux qui vous regardent avec des yeux émerveillés pleins de magie en disant : « génial ! Trop cool !!!!!!!!!!!! » On pouvait aussi lire les 12 points d’exclamation sur leurs visages.

C’est un peu ca l’Islande : extrême !!!! Paysages extrêmes, temps extrêmes, routes extrêmes, gens extrême(ments sympas), lieux extrêmes, ballades extrêmes et j’en passe. Paradoxalement ce pays est facile à parcourir car le moindre lieu à visiter est indiqué par un panneau et un sigle distinctif ! à moins de 2-3 kilomètres de ce panneau, vous arrivez à l’endroit désiré directement en voiture, il ne vous reste plus que quelques pas à faire pour sortir vos smartphones et appareils photos et mitrailler.
Malheureusement, les parkings commencent à être aménagés, les restaurants et boutiques souvenirs sont déjà sur place ou en construction et commencent fortement a dénaturer l’aspect sauvage accessible si facilement ! Par contre cela nécessite quelques kilomètres : 2000 km sur 8 jours, mais la route fait elle aussi partie du voyage et du road-trip.

Moyen de transport

Nous avons préféré prendre une voiture durant le séjour pour être autonomes et changer les plans selon la météo si besoin. Tous les conseils que nous avions lus étaient portés sur le Suzuki Jimmy, le bon rapport qualité/prix. Avec le nombre de kilomètres parcourus, je suis content d’avoir opté pour une voiture plus confortable et d’avoir eu les sièges chauffants : pratiques, après une visite de 30 minutes sous une pluie glaciale, de pouvoir se chauffer les fesses rapidement.
En fin d’hiver nous avons bénéficié des pneus cloutés qui ont parfois servis sur des routes gelées. Par contre, à cette saison je ne pense pas que les 4 roues motrices furent d’une grande utilité, mais je garde toujours en tête l’expression : « qui peut le plus peut le moins » ça aurait été dommage de se priver d’un endroit à cause du matériel, question de point de vue et de moyens. Je pense que le Jimmy nous aurait emmené partout mais de façon plus spartiate.
Finalement la location de voiture est selon moi un très bon plan puisque notre voiture nous est revenue, toute assurances incluses, à 10.000 ISK / jour alors que la moindre excursion est à 10.000 ISK par personne. Nous avions aussi le GPS qui nous a bien aidé dans Reykjavík mais le reste du temps, inutile ! Tout est tellement simple et bien indiqué !

Islande, Renault Kadjar
Voir plus de photos sur Flickr

Météo

Nous avons visité l’Islande au mois d’avril, on est en plein changement de saison,  donc nous sommes passés par tous les temps : neige, ciel blanc, ciel gris, pluie, pluie, pluie et deux-trois éclaircies durant le séjour. On savait que ce n’était pas la meilleure période pour s’y rendre et on ne vas pas en Islande pour se dorer la pilule au soleil, donc on a fait avec. Le côté obscur de la météo et les vagues déchainées rajoutait même un côté mystique à certains endroits

Météo en Islande & Etat des routes

Budget

Par ici la monnaie ! L’Islande, c’est cher, non pardon : très cher ! Attendez on la refait : c’est vraiment ultra cher ! Que ce soit l’hébergement ou la nourriture, tout est très cher ! Étrangement, (encore) aucun site touristique n’est payant, peut être parce qu’il n’y a pas encore d’infrastructure en place qui nécessite personnel et entretien mais ça ne saurait tarder malheureusement.

Hébergement

Pour des questions de rapport qualité/prix et afin de pouvoir cuisiner nous avons opté pour un  Airbnb très mignon dans Reykjavik, ce qui nous a permis de limiter le budget pour 4 nuits. Par la suite nous sommes allés dans une superbe guesthouse. Ce qu’il faut savoir en Islande c’est que la plupart des hébergements proposés sont des guesthousse avec parties communes : « kitchen & bathroom » et que pour avoir un hôtel avec salle de bain privative il faut y mettre le prix mais l’offre est nettement moins nombreuse. Je vous avoue avoir eu certains à priori sur les hébergements et les parties communes, mais une fois sur place j’ai revu mon point de vue : tout est ultra propre, très bien entretenu et très pratique ! Étrangement les bâtiments dans les villes sont plutôt moches (à part une partie de Reykjavik et ses toits colorés) mais une fois à l’intérieur tout est hyper-cosy dans une ambiance et une déco très chaleureuse !

Islande

Islande, Sólheimahjáleiga Guesthouse, Voir plus de photos sur Flickr

Nourriture

Si comme nous vous aimez la bonne cuisine et les bons petits plats mijotés aux ingrédients modestes à prix raisonnables : oubliez ! Habituellement, en voyage, j’aime bien me faire plaisir sur les restaurants/fast-food ou autres guinguettes typiques. Ici à moins d’avoir un gros budget, ce n’est pas possible !

Population

Rappelons que l’Islande c’est moins de 350 000 habitants (source Wikipédia) soit autant que le Mans (source Insee). Mais qu’ils sont agréables ! D’une gentillesse, d’une amabilité… D’autant que dès l’arrivée ce fut impressionnant, le chauffeur est venu nous chercher au meeting point de l’aéroport, il a attendu 20 minutes avant que l’on rejoigne tous le minibus ; moteur allumé et clefs sur le contact ; étonnant mais on a revu ce type de scène à plusieurs reprises : quel sentiment agréable, à croire que les voleurs n’existent pas sur l’île !

Islande

Islande, Reykjavík, Voir plus de photos sur Flickr

 

Itinéraire, notre road trip

Par rapport à la durée de notre séjour en Islande, je pense que nous avons vu  les incontournables via un parcours assez classique. Nous sommes arrivés tard le samedi soir et avions choisis une guesthouse bon marché proche de l’aéroport qui proposait des navettes gratuites, très pratique et le personnel adorable, les commentaires de Booking le confirment.

Dimanche – Péninsule de Reykjanes

Le dimanche matin, le personnel de la guesthouse nous a déposé à l’agence de location de voiture bluecarrental ou nous avons récupéré un Renault Kadjar qui a été notre compagnon de route pendant ces 8 jours et 2000 km ! Une petite demie-heure à été nécessaire pour se familiariser avec la voiture : tenue de route différente et bruits des pneus cloutés en roulant sur le bitume : Nous voilà parti à travers le pays : un parcours des plus classiques mais une bonne mise en bouche du pays ;

La route comprenait de nombreuses montées et descentes sous une bonne neige, mise en condition extrême  immédiate et mise à l’épreuve du Kadjar ! Mais c’était plus surprenant et inhabituel qu’autre chose. Malgré les conditions météos, le lagon bleu sous la pluie ; les couleurs restent extraordinaires. Se baigner dans un champs de lave dans une eau naturelle à 40 degrés c’est vraiment une expérience unique !

Le soir nous sommes allés à Reykjavik à la rencontre de notre studio réservé via Airbnb. Studio parfaitement situé, accueil très chaleureux !

Islande, Lagon Bleu, Blue Lagoon

Islande, Lagon Bleu, Blue Lagoon, Voir plus de photos sur Flickr

Lundi, Reykjavik

Durant cette journée, nous avions décidé de visiter Reykjavik « à la cool », un peu fatigué par le voyage et le décalage, Reykjavik n’est pas très grand, mais on voulait prendre le temps de sillonner les petites rues, visiter HarpaSólfar, aller à l’église Hallgrímskirkja et monter à son sommet. Malheureusement la météo ne nous a pas épargné ce jour et la visibilité était quasi nulle. Il a donc fallu se trouver un petit restau sympa pour se réchauffer : GLO, une petite chaîne de restaurant islandaise ; et se consoler en fin de journée avec les meilleurs cinnamon roll jamais mangé ici !

Mardi, Le cercle d’or

C’est THE excursion en Islande qui regroupe 3 lieux incontournables ; Parc nationnal de Þingvellir, les plaines du parlement, voir Le Geysir et les chutes d’eau de Gullfoss.
Inutile d’en dire plus, je pense que les photos parlent d’elles-mêmes et que ce n’est pas les guides et autres informations qui manquent que ce soit en version papier ou numérique.
Je conseille cependant de le faire en premier dans le programme, car le avec du recul, une bonne journée est nécessaire, le parcours est très touristique et le reste est tellement beau que parcourir le cercle d’or en dernier lieu peut vous décevoir.

Mercredi, péninsule de Snaefellsnes

Très joli périple de monter un peu au nord et de faire le tour de cette péninsule et de son glacier Snæfellsjökull pour y voir ;

  • Ytri Tunga Beach ; plage noire ou l’on peut apercevoir des phoques
  • Búðir et son église noire
  • Arnastapi, son arche et son petit port de pêche
  • Londrangar, ses falaises et ses rochers iréels
  • Malariff, son phare et ses plages de sables/gales noirs
  • Djúpalónssandur, et les débris d’un bâteau de pêche éparpillés sur la plage, ou du moins ce qu’il en reste
  • Saxhóll, et son cratère accessible
islande, Snaefellsnes

islande, Snaefellsnes, Voir plus de photos sur Flickr

Jeudi, Reykjavik -> Vik

La route n’est pas très sympa entre Reykjavik et Hella, faut dire que le temps ne nous a pas forcément permis d’y voir grand chose.
Cependant, à partir de Hella, ça commence à devenir plus que sympa ;

  • Keldur à Rangárvellir, Petites maisons typiques qui semblent avoir été figées par le temps
  • Seljalandsfoss, chutes d’eau de 65 mètres de haut dans laquelle on peut passer derrière, ses cascades juste à côté dont une formée dans une grotte : Gljúfrabúi
    • Sur ce site, nous avons ( conseillé par le guide du routard) – escaladé une cascade, dans l’eau et dans le boue pour se retrouver au sommet et faire une mini randonnée en bord de falaise (65 mètres donc ! ) dangereux, mais excitant !
  • Skógafoss, cascade de 62 mètres de haut et 25 mètres de large
  • Sólheimasandur et la fameuse carcasse d’un DC-3. Le site n’était pas très connu apparemment il y a quelques années. Quand nous sommes arrivés proche de la destination, il y avait un parking avec une 50e de voitures, autant vous dire que c’est devenu une attraction. Terrain de jeu pour les photographes et touristes (trop) friands de photos, selfies en tout genre. Une route balisée (fermée à notre venue) permet d’arriver à la carcasse. Cette route a je pense été créée pour éviter aux nombreux touristes de faire du off-road (puni par une amende de 3500€!) et protéger la nature. Donc nous avons marché 45 minutes / 4 km pour se rendre à l’avion (je peux dire que nous l’avons mérité) et en tant que photographe amateur, je pense que j’étais autant excité qu’un enfant de 2 ans qui arrive dans un jardin d’enfants !
islande, Skógafoss

islande, Skógafoss, Voir plus de photos sur Flickr

Nous avons terminé cette belle journée dans la fabuleuse guesthouse de Sólheimahjáleiga ou nous sommes restés 2 jours, de quoi poser un peu ses valises et éviter de passer son temps en voiture

Vendredi, Vik, Dyrhólaey, et marche sur le glacier

Encore une fois, le temps n’était pas en notre faveur, qu’à cela tienne, on n’allait pas se laisser aller !
Nous sommes allés sur les sites suivants ;

  • Arche de Dyrhólaey, son panorama, son phare et ses plages immenses de sable noir
  • Cave de Halsanefshellir
  • Les Reynisdrangar sont des stacks* d’Islande situés proche des falaises de la Reynisfjall
    *Stacks : pilier, une aiguille ou un pinacle de pierre détaché du littoral par l’érosion et pouvant ou non former une île 
  • Village de Vik et ses 280 habitants

A 14h nous avions réservé une marche sur le glacier. Hésitant à cause du temps, nous n’allions pas louper cela ! Nous avons enfilé crampons et pris nos piolets pour gravir moins de 2% du glacier de Mýrdalsjökull ! Quelle expérience sensationnelle, et ça suscite en même temps avec une certaine gêne d’avoir foulé le glacier de nos crampons.

Islande, Dyrhólaey

Islande, Dyrhólaey, Voir plus de photos sur Flickr

Samedi, Vik -> Jökulsárlón

Sur le trajet, la route est nettement plus sympa que celle en partance de Reykjavík car beaucoup plus sauvage. Durant le trajet, n’hésitez pas à vous arrêter et faire des pauses sur des lieux moins impressionnants que les précédents car plus sauvages vu que la majorité des touristes ne vont (à cette période) pas jusque là ou s’ ils y vont, c’est généralement en bus jusqu’à Jökulsárlón, mais voici quelques points intéressants ;

  • Myrdalssandur, vaste plaine de lave
  • Laufskálavarða, monticule de lave, Selon la coutume, tout voyageur qui passait à cet endroit pour la première fois devait y ériger un cairn, afin que son voyage soit favorable. Les Ponts et Chaussées islandais ont déversé sur le site un chargement de cailloux pour permettre aux visiteurs actuels de perpétuer la tradition sous la forme d’une multitude de petits cairns (Wikipédia)
  • fjaðrárgljúfur, Canyon
  • kirkjugólf, formation géologique
  • Foss a Sidu, Cascade
  • Dverghamrar, Orgues basaltiques
  • Núpsstaður, Village typique (fermé durant notre séjour)
  • Svínafellsjökull, Glacier accessible facilement
  • fjallsarlón, lac proglaciaire situé au sud du glacier Vatnajökull

Tout ce beau trajet pour arriver au lac de Jökulsárlón : impressionnant de voir la fonte d’un glacier et les icebergs qui vont se jeter dans l’océan et en même déroutant de voir la nature disparaître devant vous !

Islande, Jökulsárlón

Islande, Jökulsárlón, Voir plus de photos sur Flickr

Islande, Jökulsárlón

Islande, Jökulsárlón, Voir plus de photos sur Flickr

Dimanche, Jökulsárlón -> Keflavik

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et nous devons maintenant faire le chemin inverse pour rendre la voiture et passer la dernière nuit à Keflavík.
Cette journée a été partiellement ensoleillée, ce qui nous a permis de repasser sur nos lieux préférés et d’immortaliser ces paysages dans nos mémoires et dans l’appareil photo

Islande Dyrhólaey

Islande Dyrhólaey, Voir plus de photos sur Flickr

Résumé

Période : du samedi 1er avril au lundi 10 avril 2017
Durée du séjour : 8 jours pleins, 9 nuits
Kilomètres parcourus : 2 000 km
Cour de Couronne, avril 2017 : 1 EUR =118,756 ISK
Voyage conseillé pour ceux qui aiment : la nature, les paysages, les road-trip, le dépayesement et bien d’autres choses…
Voyage à éviter pour ceux qui craignent : le temps incertain, la voiture, repas chers et c’est à peu près tout
Budget : cher ! 🙂

Bilan

Allez-y vite avant qu’il ne soit trop tard ! Le pays est encore si sauvage ! Durant nos excursions, les travaux d’aménagement touristiques étaient très actifs : nécessaires pour recevoir les touristes mais au détriment d’un site vierge de quasi toute intervention humaine en dehors du chemin caillouteux à emprunter. Que ce soit en plein hiver ou en été, nous avons réellement hâte d’y retourner ! Nous commençons déjà à remplir la tirelire ! Les lieux et les paysages peuvent changer du tout au tout, ce doit être une véritable métamorphose !?

 

Nos coups de coeur

  • l’Arche de Dyrhólaey et ses plages
  • La Péninsule de Snaefellsnes
  • Randonnée sur le glacier
  • Jökulsárlón, son lac & ses icebergs

Liens, Bons Plans & remerciements

Hébergements

Studio dans Reykjavik sur AirBnb
Près de l’aéroport, Kef Guesthouse at Grænásvegur
Sólheimahjáleiga Guesthouse, près de Vik
Hali Country Hotel, Hôtel proche de Jökulsárlón

Restaurants & Sur le pouce

Restaurant Bryggjan dans la ville de Grindavik, dans la Péninsule de Reykjanes
Braud & Co, les meilleurs cinnamon roll jamais mangé
Hamborgarabulla Tomasar, Burgers dans Reykjavik

Locations 

Location de Voiture, BlueCarRental

Remerciements

Liens utiles

5 Commentaires

  1. NINI
    22 avril 2017

    Superbe retour de ce beau pays!
    il faudra retourner voir les iles Vestmann 😉
    Compte tenu des photos, je pense qu’il vous a manqué le produit indispensable : une jolie cagoule ;)))

    Reply
    • amdf
      25 avril 2017

      Merci !
      La cagoule : ne m’en parle pas ! prochaine règle de voyage : n’écoutez que soi ! 🙂
      Le nord est plus sauvage et moins touristique que le sud, on verra…

      Reply
  2. Imberton
    23 avril 2017

    Coucou Aude et MOMO
    Époustouflant ces paysages !!! Moi je faisais parti des 12 ? Mais après lecture de votre voyage je suis !!!!!! Et ça tombe bien car l Island est la destination prévue pour notre prochain voyage
    J avoue que je n étais pas chaude mais comme nous sommes 3 couples à décider j ai cédé
    Bravo pour la qualité des photos et commentaires ! Ça donne envie
    Bisous

    Reply
    • amdf
      25 avril 2017

      Merci ! Je recommande vraiment, en espérant que vous ayez un meilleur temps que nous 🙂

      Reply
  3. Célia - Escapades etc.
    23 avril 2017

    Merci pour la citation ! Contente d’avoir pu être utile 🙂

    Reply

Laisser un message